Question écrite sur l’impact de l’Union Européenne sur la destruction des grands massifs forestiers tropicaux

Le par

Question écrite

Mme Catherine Beaubatie souhaite alerter le ministre chargé des affaires européennes sur les conclusions de l’étude commandée par la Commission européenne sur l’impact de l’Union Européenne sur la destruction des grands massifs forestiers tropicaux.

Alors que l’Union européenne s’est fixée pour objectif de réduire de moitié la déforestation dont elle est la cause d’ici à 2020 et de la ramener à zéro d’ici 2030, elle serait responsable à l’heure actuelle de 36 % de la déforestation mondiale liée au commerce international, d’après cette étude publiée le 2 juillet après 2 ans de travail.

Une grande partie des approvisionnements agricoles de l’Union Européenne est issue de l’exploitation de terres nouvellement défrichées. Ainsi, entre 1990 et 2008, 29 millions d’hectares de forêt ont été attribués, à eux seuls, à des conversions de terre destinées à satisfaire la demande de pays tiers, notamment la consommation de viande des Européens, qui est responsable de 60% de cette déforestation. L’Amérique du Sud, et le Brésil en tête, en sont particulièrement victimes : l’importation de viande bovine venue du Brésil se traduit dans ce pays par une extension des zones de pâturages, de tourteaux de soja pour alimenter le bétail, au détriment des espaces forestiers.

Dans le même temps, la superficie de la forêt européenne est restée stable, ce qui signifie que l’UE fait porter l’essentiel de l’impact environnemental de sa consommation à d’autres pays. Ce déséquilibre non seulement menace notre environnement de façon alarmante mais ne contribue pas à notre autosuffisance en matière alimentaire.

Aussi lui demande-t-elle quelles indications concrètes la France pourrait donner pour réduire notre impact sur les forêts menacées et contribuer à réduire la consommation de produits liés à la déforestation, participant ainsi aux engagements de l’UE en la matière.

En attente de la réponse de M. le  ministre chargé des affaires européennes

Sur le même thème, lire aussi :

Texte de la question Madame Catherine Beaubatie attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :