Conférence de presse du Président de la République

Le par

« Nous n’avons pas encore gagné la bataille du chômage aussi sans changer de chemin nous devons aller plus loin. »

Depuis 18 mois en mettant en place le pacte de compétitivité, l’accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l’emploi, les emplois d’avenir, les contrats de génération… le Gouvernement a obtenu les premiers résultats sur le versant de l’emploi. La courbe du chômage des jeunes a d’ores et déjà été inversée et le chômage, pour l’ensemble des actifs, est en cours de stabilisation.

Nous ne nous satisferons pas de ces résultats. Nous voulons une inversion durable du chômage.  C’est pourquoi le mouvement initié depuis 18 mois doit être accéléré. La nation doit se rassembler autour d’un grand mouvement pour l’emploi. Le pacte de responsabilité répondra à cet objectif.  Il se décline en 4 points :

  • Allègements de charges : « d’ici 2017, pour les entreprises et les travailleurs indépendants, 30 milliards d’euros de charges compensés. La politique familiale ne sera plus financée par les entreprises ».
  • Stabilité :  » de la visibilité pour les entreprises. Nous fixerons un horizon 2017 avec une trajectoire de prélèvements obligatoires pour les entreprises »
  • Simplification : « réduire un certain nombre de normes et  faciliter la prise de décision »
  • Contreparties : «  chiffrées en termes d’embauches, de formation, d’insertion des jeunes et des seniors »

Ce grand mouvement pour l’emploi ne se  fera pas sans le soutien du Parlement. Celui-ci sera  associé à l’application du pacte de responsabilité à travers l’observatoire des contreparties. Surtout, le gouvernement engagera sa responsabilité sur le texte de loi qui sera présenté au Parlement.

En aucun cas il ne s’agit d’un virage. Toute la logique qui guide notre action reste la même : rétablir la compétitivité de notre économie, réparer notre modèle social, redresser les comptes publics, favoriser le dialogue social.


Des allègements de charges compensés par des réformes structurelles

« Il ne faut pas de transfert de charges des entreprises vers les ménages qui ne pourraient le supporter »

L’effort réalisé en faveur des entreprises ne sera pas financé par un report de la fiscalité vers les ménages ou par « des coupes aveugles dans les budgets ». Le grand chantier qui s’ouvre devant nous est une chance inouïe pour notre pays de se réinventer et de prendre enfin à bras le corps le chantier de la réforme territoriale, source incontestable d’économies. Les  collectivités locales seront amenées à se rassembler pour en diminuer le nombre, les dotations de l’Etat seront fonctions des regroupements effectués.

La sécurité sociale doit être préservée de la fraude et son fonctionnement simplifié pour éviter les actes redondants.

La République sûre de ses valeurs

Le Président  a témoigné son soutien à Manuel Valls dans l’affaire Dieudonné. « Le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie seront pourchassés. » car ils vont à l’encontre des valeurs de la République, notamment celle du respect de la personne humaine.

Ces mêmes valeurs doivent nous conduire à aborder le débat sur la fin de vie de manière apaisée. Il s’agit de  « permettre à toute personne majeure atteinte d’une maladie incurable de demander une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité »

3 propositions concrètes pour l’Europe

« Il ne faut pas avoir peur de l’Europe, il faut plutôt craindre qu’elle ne s’affaiblisse »

En cette année de scrutin européen, nous ne pouvons pas laisser les populistes s’emparer du débat sur l’Europe. Le Président prend ses responsabilités en  présentant trois initiatives concrètes qui visent à relancer la construction européenne autour du couple franco-allemand :

  • Créer les conditions d’une convergence économique et sociale. L’Allemagne a fait un pas dans notre direction en se dotant d’un salaire minimum. L’harmonisation fiscale doit être la prochaine étape.
  • France et Allemagne doivent montrer l’exemple en créant un géant industriel de la transition énergétique sur le modèle du succès d’Airbus.
  • Mettre l’Europe de la défense au cœur du projet franco-allemand en approfondissant l’expérience des brigades franco-allemandes.

Texte de la déclaration faite par le Président de la République en introduction à la conférence de presse

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :