Le courage de gouverner, le courage de réformer

Le par

DISCOURS DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE – 16 septembre 2014

 

Monsieur le président,

Mesdames, messieurs les députés,

Il est rare sous la Ve République, à cinq mois d’un précédent vote, de solliciter à nouveau la confiance du Parlement. C’est pourtant ce que je fais, aujourd’hui, en me présentant devant vous.

Avec le Président de la République, nous avons fait ce choix exigeant, dès la constitution du nouveau gouvernement. Car la clarification apportée au sein de l’exécutif devait trouver sa traduction, ici même, à l’Assemblée nationale. Par respect à votre égard. Par respect pour le peuple français. Par respect de l’éthique de responsabilité qui m’anime.

Dans ce moment de vérité pour la France, je viens, avec mon équipe gouvernementale, rechercher votre confiance pour poursuivre notre action. Et cela, compte tenu de l’évolution exceptionnelle de la conjoncture économique européenne. Elle se caractérise par une croissance faible et un risque de déflation inquiétant qui remettent en cause nos prévisions les plus raisonnables. J’y reviendrai.

Voilà l’exigence que je me suis fixée : la clarté, la cohérence et la vérité vis-à-vis du Parlement et donc des Français.

Voilà pourquoi le vote de confiance d’aujourd’hui n’est pas un vote banal. C’est un vote déterminant. Il engage chacun d’entre nous.

Lire la suite: Le courage de gouverner, le courage de réformer

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :