Lutte contre le terrorisme

Le par

La France a toujours su affronter les menaces. Notre determination contre le terrorisme est sans faille. Si le risque 0 n’existe pas, le gouvernement prend 100% de précautions : le plan Vigipirate est opérationnel, les arrestations se poursuivent, des filières sont démantelées, la loi antiterroriste apporte de nouvelles réponses.

 

« La France a toujours su affronter les menaces ». « Rien ne fera reculer le gouvernement dans sa détermination » à combattre l’organisation Daech (Le Premier ministre, 22/09/14).

« Le risque que représente Daech pour notre sécurité » ainsi que leurs menaces « n’entameront en rien notre détermination à mettre fin à leurs exactions, et à secourir les populations » (Bernard Cazeneuve, 22/09/14).

Même « si le risque 0 n’existe pas », le gouvernement prend « 100% de précautions » :

« Le dispositif Vigipirate est opérationnel et efficace ». Les forces de sécurité, en lien avec les préfets, sont mobilisées sur tout le territoire, afin de prévenir les risques de menaces terroristes.

Depuis le 1er janvier, afin de prévenir les risques liés à l’activité des groupes terroristes actifs en Syrie et en Irak, 110 interpellations ont été réalisées, dont 74 ont donné lieu à des mises en examen, et de nombreuses filières jihadistes de recrutement ont été démantelées.

« Grâce à la loi antiterroriste, nos services seront mieux armés pour empêcher les départs vers la Syrie ». Largement adoptée jeudi 18 septembre par l’Assemblée Nationale, elle crée notamment une interdiction de sortie du territoire pour empêcher les départs de Français candidats au jihad, un nouveau délit d’entreprise terroriste individuelle, et la possibilité d’un blocage par l’autorité administrative de sites glorifiant le terrorisme.

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :