Handicap: maisons départementales des personnes handicapées

Le par

Lors de son Conseil du 7 juillet 2015, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a adopté l’attribution de 4,2 millions d’euros supplémentaires aux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) pour l’exercice 2015.

Ainsi, entre 2013 et 2015, la contribution annuelle de la CNSA aux MDPH sera passée de 60 à 68 millions d’euros. Cette décision, prise par Marisol Touraine et Ségolène Neuville illustre l’engagement du gouvernement pour soutenir l’activité des MDPH et améliorer concrètement la situation des personnes en situation de handicap dans notre pays.

Cette enveloppe supplémentaire permettra aux MDPH d’assumer pleinement leur rôle quotidien au service des personnes en situation de handicap. Grâce à cette nouvelle contribution, elles pourront en outre participer activement à la mise en œuvre de la feuille de route « Une réponse accompagnée pour tous », pilotée par Marie-Sophie Desaulle suite au rapport « Zéro sans solution », pour qu’aucune famille, aucune personne en situation de handicap ne se retrouve sans solution.

Cette décision s’ajoute aux nombreuses mesures annoncées par le Président de la République, à l’occasion de la Conférence nationale du handicap (CNH), pour simplifier le quotidien des personnes en situation de handicap et alléger la charge de travail des MDPH : allongement de la durée d’attribution de l’Allocation adulte handicapé (AAH), création d’une carte « mobilité inclusion » unique, simplification de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé…

Marisol Touraine a déclaré : « Les MDPH jouent, au quotidien, un rôle indispensable en direction des personnes en situation de handicap. En apportant ce soutien financier supplémentaire, l’Etat reconnaît l’importance du service rendu par ces structures, mais aussi la nécessaire évolution de leurs missions. »

Ségolène Neuville a ajouté : « L’abondement voté par la CNSA permettra aux MDPH de faire face à l’augmentation continue de leur charge de travail pour se recentrer sur leur cœur de métier : l’accueil des personnes en situation de handicap dans leurs démarches et demandes. »

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :