Ce qui change au 1er juillet

Le par

TIERS-PAYANT:  Dès le 1er juillet le tiers-payant s’appliquera aux bénéficiaires de l’Aide à la complémentaire santé (ACS), première étape avant la généralisation de la dispense de frais qui s’appliquera à tous les assurés en 2017. De plus, les personnes aux revenus modestes ne vont plus devoir acquitter les franchises médicales (1€) chez les généralistes, sur les boites de médicaments ou à l’hôpital. AIDE A LA COMPLEMENTAIRE SANTE - Dès le 1er juillet, le nouveau dispositif d’aide à la complémentaire va permettre aux Français modestes de bénéficier d’une baisse de prix de leur contrat de mutuelles allant jusqu’à 45% (300€ d’économies pour une personne seule). Un simulateur est disponible

Accès au soin – aide complémentaire santé

Le par

La réforme de l’ACS, en vigueur à partir du 1er juillet, va améliorer la vie de 1,2 million de bénéficiaires, en facilitant leur accès aux soins, en simplifiant leur choix de complémentaire et en augmentant leur pouvoir d’achat. Elle va aussi inciter les 2/3 des personnes éligibles à l’ACS qui ne la demandent pas à la demander. En effet : une dizaine de contrats « complémentaire » ont été sélectionnés après mise en concurrence, permettant d’en baisser le coût jusqu’à 45% sans que cela ne coute rien à l’Etat. Et en plus de l’absence de dépassements d’honoraires, les bénéficiaires de l’ACS bénéficieront dorénavant du

Les derniers contenus multimédias