2012-2017: 5 ans avec vous

Le par

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes, réparties dans 8 cantons.

Catherine BEAUBATIE a assuré des permanences parlementaires régulières à Limoges, une fois par mois à Bellac (chef lieu d’arrondissement) mais aussi dans les chefs-lieux des «anciens cantons».

Elle a effectué plus de 19 000 interventions auprès des membres du gouvernement, des services de l’État, des collectivités territoriales et des organismes publics pour aider, soutenir et faciliter les démarches notamment administratives, des particuliers, des associations, des syndicats, des entreprises mais aussi celles des élus…

Elle a régulièrement fait des restitutions de ses activités

au cours de réunions publiques ainsi que sur son site internet et son journal.

Catherine BEAUBATIE a participé à de nombreuses manifestations et réunions auxquelles elle est invitée par les maires, les présidents d’intercommunalité, d’associations, des syndicats de gestion, des chambres, des fédérations…

Au quotidien, lors de rendez-vous à son secrétariat parlementaire ou de lors de ses déplacements, elle rencontre et échange avec un grand nombre d’habitants de la circonscription.

Ces moments privilégiés sont utiles et même indispensables à l’exercice du mandat de députée.

 

 

 

 

 

Education – Jeunesse : elle s’est mobilisée avec les parents d’élèves, les équipes éducatives, les élus et les habitants pour maintenir des classes en milieu rural et dans les zones urbaines, en particulier les plus sensibles.

2012-2017: + 151 postes dans notre département dont 71 en élémentaire et en maternelle. L’école publique et laïque est et sera toujours au cœur de ses priorités.

Conformément aux engagements, depuis 2013, l’Éducation nationale est redevenue le 1er budget de la France : 60000 postes créés, augmentation de l’allocation de rentrée scolaire et des bourses, mise en place de la caution locative étudiante, 1,2 milliard d’euros de crédits supplémentaires pour l’enseigne- ment supérieur et la recherche.

Emploi – Economie : elle a voté de nouveaux droits pour les salariés : compte pénibilité, garantie jeune, prime d’activité… mais aussi pour la création de postes de fonctionnaires dans les hôpitaux (31000), dans les forces de Sécurité et Justice (9000). 2012-2017: la dette est stabilisée et les dé cits publics ont diminué de 5,1% en 2011 à moins de 3% en 2017.

En Haute-Vienne, 7 300 nouveaux emplois en 2016 grâce au « dispositif Embauche PME» et 2500 emplois d’avenir depuis 2013.
56,8 millions d’euros par an de crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi des entreprises de notre département.

Infrastructures : Catherine BEAUBATIE a fait du projet de mise en 2×2 voies de la RN 147 – Limoges – Poitiers, sa priorité. La première tranche de financement est bouclée à hauteur de 73 millions d’euros. c’est seulement une première étape, elle s’engage à œuvrer pour les kilomètres restants.

La modernisation de la ligne «historique» POLT est en cours (1 milliard d’investissement) avec pour perspective un raccordement au réseau à grande vitesse.De nombreux chantiers de montée en débit ont été réalisés avec le concours des collectivités locales, de l’Etat et des opérateurs. Le déploiement du haut-débit et du très haut-débit internet doit s’intensifier.

 

Agriculture : elle a apporté son soutien aux filières locales d’élevages et de cultures. Elle a interpellé à de nombreuses reprises le ministre, notamment lors des différentes crises agricoles : plan de soutien à l’élevage, lutte contre la grippe aviaire, zonage sécheresse, virus de Schmallenberg, production laitière… Elle a œuvré à l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

Une réforme de la PAC, plus juste et plus verte, a été mise en place pour un soutien renforcé aux «petites» exploitations. 2013-2019, les aides pour les zones défavorisées sont doublées (ICHN). Elle a permis le maintien de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Nouvelle-Aquitaine (DRAFF) à Limoges.

Services publics : accessibles à tous, quel que soit le lieu où l’on vit. Des maisons de services au public ont été ouvertes à Arnac-la-Poste, au Dorat et à Val d’Issoire.
De nouveaux équipements au Val de l’Aurence : centre socioculturel du Mas-Jambost et gymnase Henri-Normand.
Elle a contribué à obtenir l’implantation de la Commission nationale du contentieux du stationnement payant sur le site de l’ancienne caserne Beaublanc à Limoges (une centaine d’emplois).
Une cité judiciaire moderne a été construite à Limoges.

 

Santé : attachée au service public de santé, elle se félicite de l’agrandissement et la rénovation du CHU pour développer et améliorer l’accueil, l’offre de soins et les conditions d’hospitalisation. Elle reste vigilante au maintien des hôpitaux de proximité de Magnac-Laval, Le Dorat et Bellac (HIHL).

Pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural et dans les quartiers populaires, qui est une préoccupation majeure pour tous dans la circonscription, elle s’est investie avec de nombreux maires pour l’ouverture de maisons de santé pluridisciplinaires et l’installation de praticiens.

En 2016, la branche maladie de la Sécurité Sociale est équilibrée, le tiers-payant généralisé et une aide financière pour adhérer à une complémentaire santé sont mis en place.

Solidarités : elle a soutenu tous les textes donnant de nouveaux droits pour plus de justice et d’égalité notamment avec la loi pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Elle a voté la revalorisation de l’APA, I‘instauration d’une politique familiale progressive, la création de la garantie des impayés de pension alimentaire et la réforme de l’orientation des personnes vers les établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes handicapées. Aux côtés des élus communaux, intercommunaux, des présidents d’associations, elle a soutenu la création de places en crèche, la construction de logements adaptés et l’augmentation du nombre de places en Ephad.

 

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis 5 ans, Catherine BEAUBATIE est présente sur l’ensemble de notre circonscription aussi bien dans la partie rurale, qu’urbaine et péri-urbaine : 77 communes,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :