Mon parcours

Catherine BEAUBATIE, née à Limoges.
Demeurant à Limoges (Val de l’Aurence)

 

Âgée de 53 ans, elle habite depuis 2001 le quartier du Val de l’Aurence à Limoges. Enseignante de lycée professionnel – en disponibilité -, elle est mutualiste, syndicaliste et adhérente d’associations impliquées dans divers domaines sociétaux. Dès septembre 2012, conformément à ses engagements, elle a anticipé l’application de la loi sur le non-cumul des mandats en démissionnant de son poste d’adjointe au maire. Après les élections municipales de Limoges en 2014, en concertation avec les élus de son groupe, elle a décidé de continuer à siéger avec eux comme conseillère municipale d’opposition.

Membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, Catherine BEAUBATIE a participé à l’examen des textes de loi ayant trait aux infrastructures routières, ferroviaires et numériques.
Elle s’est particulièrement investie dans les débats concernant l’agriculture, la transition écologique, la biodiversité, l’économie circulaire, la banque publique d’investissement, la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, la mise en œuvre effective du droit humain à l’eau potable et à l’assainissement.

Elle a été nommée Vice-présidente de la commission d’enquête visant à évaluer les conséquences sur l’investissement public et les services publics de proximité de la baisse des dotations de l’État aux communes et aux intercommunalités.

Elle a participé aux travaux de la commission spéciale pour l’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.

Elle a pris part aux travaux de plusieurs groupes d’études : enjeux du vieillissement, autisme, politiques de la ruralité, illettrisme, abolition universelle de la peine de mort.

Fidèle à ses engagements de 2012, Catherine BEAUBATIE a soutenu loyalement le gouvernement. Même si la grande majorité des réformes allaient dans le bon sens, elle est intervenue pour infléchir certaines décisions vers une orientation qui lui paraissait plus favorable aux habitants de son département et donc de la circonscription.

 

  • Parcours professionnel

Maîtrise en sociologie politique
Professeur de lycée professionnel
Enseignante depuis 1991 à l’Ecole Féret du Longbois (Établissement de reconversion professionnelle pour adultes en situation de handicap) à Limoges

  • Vie militante, syndicale et associative

Militante syndicale et associative
Membre du Parti Socialiste depuis 1996
Membre du Conseil fédéral et du Secrétariat fédéral depuis 1998

  •  Mandats électifs

Députée de la 3ème circonscription de la Haute-Vienne 2012-2017
Conseillère municipale de Limoges depuis 2001
Conseillère communautaire de Limoges-Métropole 2002-2004 puis 2017
Adjointe au maire de Limoges de 2008 à 2012
Conseillère régionale du Limousin de 2004 à 2012
Vice-présidente du Conseil régional du Limousin des 2010 à juillet 2012

 

A l’Assemblée Nationale (2012-2017)

 

  •  Commissions

Membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire [J.O. 28 juin 2012]
Rapporteur du projet de loi portant diverses dispositions en matière d’infrastructures et de services de transports (n°728 ) le 30 janvier 2013
Membre titulaire de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi portant diverses dispositions en matière d’infrastructures et de services de transports. le 16 avril 2013
Rapporteur de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi portant diverses dispositions en matière d’infrastructures et de services de transports. le 17 avril 2013 [J.O. 18 avril 2013]

  •  Délégations

Vice-Présidente de la délégation aux outre-mer [J.O. 26 juillet 2012]

  •  Groupes d’amitiés

Vice-Présidente du groupe d’amitié France-Afrique du Sud [10 décembre 2012]
Vice-Présidente du groupe d’amitié France-Vanuatu [11 décembre 2012]
Vice-Présidente du groupe d’amitié France-Arabie Saoudite [18 décembre 2012]

  •  Organes extra-parlementaires

Membre suppléante de la commission nationale de l’évaluation des politiques de l’Etat outre-mer [J.O.12 octobre 2012]
Membre du groupe français de l’Union interparlementaire (U.I.P.) [31 juillet 2012]

 

Pascal GODRIE, suppléant, 55 ans, est artisan taxi-ambulancier ; il cogère avec son épouse une entreprise de 12 salariés, sur les communes de Peyrat-de-Bellac et Bellac.

Maire depuis 2008, il a initié le regroupement des communes de Mézières-sur-Issoire et Bussière-Boffy, créant ainsi la première, -et la seule à ce jour- commune nouvelle de la Haute-Vienne : Val d’Issoire. Il est délégué à la communauté de communes du Haut Limousin en Marche, Président du syndicat d’adduction d’eau potable et d’assainissement de la Gartempe et député suppléant sortant.

Jusqu’en 2015, il était sous-officier du corps des sapeurs-pompiers volontaires.

  • Parcours professionnel

Artisan ambulancier-taxi
Sapeur-pompier volontaire

  •  Mandats électifs

Conseiller Municipal de Mézières sur Issoire en 1995
Adjoint au Maire de Mézières sur Issoire en 1999
Maire de Mézières sur Issoire depuis 2008
Maire de Val d’Issoire depuis 2016

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :